Comment décorer son jardin pour mettre une fontaine japonaise ?

Le jardin de type japonais est une parfaite association de végétaux décoratifs, de dégradés de coloris verts et pourpres, et de parfums subtils et rares. C’est un type de jardin s’opposant de par ses procédés et choix à la conception de jardins modernes ou classiques à l’anglaise. Un jardin japonais se différencie de manière significative des autres styles de jardin grâce à une mise en scène par miniaturisation de la végétation ainsi que des éléments du décor. C’est un concept de mise en avant d’une certaine perspective de premier et de second plan, et donc, une disposition des arbres les plus volumineux en premier plan et des plantes un peu plus discrètes au second plan. Ce principe de disposition se fait appelé le principe des profondeurs. En effet, chaque plan est habillé et puis espacé par quelques vides de plans d’eau, de sable ou encore de mousse. Au sein de ce type de jardin conférant de manière particulière un certain caractère à votre habitation, est révélée la fontaine japonaise. Celle-ci est discrète et en même temps imposante, relaxante mais aussi zen d’autre part. De plus, elle est en parfaite symbiose avec le décor et satisfait toutes les attentes.

japan-81795_640Les matériaux et accessoires de la réalisation d’un jardin japonais

Nous notons de prime à bord les rochers. Ils peuvent se présenter sous un aspect lisse, rond, ou encore brut. On en fait usage pour rappeler les montagnes tirées des tableaux d’artistes. La plupart du temps, les rochers sont installés à proximité du plan d’eau.

Le banc de sable quant à lui, est utilisé pour préserver la séparation entre le premier plan et le second. Mis à proximité des rochers, il est considéré comme un sentier d’isolement.

Les allées présentes dans les jardins, peuvent être conçues en pierre dallée et donc, en simple pierre, en béton, en matériau de synthèse, en gravier, en terre battue et autres. Ces allées ne sont pas juste utiles pour desservir le jardin, mais permettent aussi de le tracer en usant de lignes élégantes, arrondies ou droites du paysage. Dans un jardin japonais, une allée permet de conduire le promeneur vers chaque recoin du jardin comme à proximité d’un plan d’eau ou encore vers un massif de végétations grasses. L’une des étapes essentielles au moment de la réalisation d’une allée de type japonais, est l’installation des blocs de roche au centre de l’allée et ce, sur une couche de gravier stable. Ceci s’opère au centre d’une tranchée bien avant de recevoir les graviers destinés au décor et qui viendront recouvrir toute la terre remblayée. Il vous est également possible d’opter pour une allée de jardin avec des ornements de galets et de dalles rocheuses.

Intégrer un bassin au sein d’un jardin japonais est plutôt indispensable. Dans la plupart des cas, le bassin de jardin est représenté en plan d’eau de petite taille ou encore en torrent, l’eau se déversant à cet effet sur des rochers. Le bassin est bordé de plantes aquatiques. Le bassin japonais ne saurait être un vrai bassin sans la vive présence d’un ou même de plusieurs ponts arrondis. Ces dernières représentent de véritables sculptures en bois ou en pierres peintes et parfois naturelles. C’est un type de structure qui s’associe parfaitement avec une fontaine, quelques roseaux, ainsi que des fleurs de lotus.

Concernant les plantes du jardin japonais, on peut se référer au pin courbé. Notons que contrairement aux forêts de pins droits, celui-ci a l’aspect d’un saule pleureur. D’ailleurs il peut être planté à proximité du plan d’eau. Le lotus, azalées, les camélias, les pruniers (que ce soit en fleurs roses ou même blanches au printemps), les chênes et les érables pourpres, les saules (à proximité des plans d’eau), les cèdres et bambous, les cyprès, les hostas (qui sont des plantes basses ombragées), les citrus en climat doux, les yuccas (qui sont difficiles à garder en pleine terre européenne), les iris de type japonais (qui se plantent serrés et ont un développement rapide qu’ils soient jaunes, pourpres, mauves et jaunes, ou encore noirs), ainsi que les fougères sont un grand nombre d’options parmi beaucoup d’autres.

Les pelouses quant à elles sont généralement des mousses décoratives, bien vertes mais aussi épaisses. C’est une possibilité d’installer un gazon d’ombre. En effet, le jardin japonais est à la base un espace ombragé.

Les lanternes sont aussi des structures décoratives incontournables. Non seulement elles éclairent, mais elles décorent également. En zone asiatique, les toutes premières lanternes étaient faites en bronze. De nos jours il existe de nombreux styles différents disponibles sur le marché. A cet effet, nous pouvons noter des reproductions en métal, en pierre ou encore en plastique.

Les statues bouddhistes sont indispensables dans les jardins japonais. Elles représentent en quelque sorte les nains de jardins à la manière asiatique. Aussi, le choix peut être envisageable selon le goût de tout un chacun.

Concernant les barrières mais aussi les clôtures de bambous, celles-ci peuvent servir à la fois de rampes, mais également pour la construction de tonnelles, de pergolas, de ponts suspendus, ou encore de tuteurs d’arbres fragiles ou de plantes. Les bambous eux sont assemblés par des cordes de coloris noir. C’est une technique très solide, le bambou représentant un matériau très robuste.

 

La fontaine japonaise au sein du jardin japonais

Pour un jardin japonais, on se doit de construire une fontaine en bambou. Une japan-355569_640cuvette faite en pierre reçoit l’eau provenant de l’étang ou du bassin par une pompe mécanique externe ou encastrée. Le jardin japonais sonne comme un rappel à l’art paysager tenant son origine de l’époque du moyen âge asiatique. Tant le modèle de jardin japonais est prisé en Europe, tant la fontaine japonaise est un must sur ce même continent. Ce modèle de jardin et de fontaine est l’affaire de nombreux paysagistes professionnels. Aussi, le jardin japonais est établi sur un plan en 3 dimensions. A cet effet, le jardin japonais demeure un jardin d’ombre, très délicat, et qu’il faut minutieusement entretenir.

Les fontaines japonaises mettent en exergue des designs épurés et simples. Elles sont constituées de deux, voire même de trois conduits en bambou qui font opérer le charme. Ce type de fontaine est installé uniquement à titre décoratif et s’intègre au circuit hydraulique du bassin de votre jardin. Les fontaines japonaises donnent ainsi l’impression de souvent remplir votre bassin, de manière délicate et tout en douceur. La mélodie agréable générée est propice à la relaxation. Vous ne pourrez que vous laissez bercer par le doux clapotis de l’eau. A l’origine, celles-ci étaient utilisées au sein des jardins de thé japonais. Chacun pouvait à cet effet se purifier les mains mais aussi la bouche tout en adoptant la position accroupie, un signe d’humilité et même de reconnaissance. Que l’on se contente juste d’une fontaine de jardin ou d’une structure plus élaboré, la touche japonaise apportera à tout jardin une note apaisante du fait de la présence de la fontaine japonaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *