Comment choisir sa tonnelle de jardin ?

La tonnelle constitue un moyen efficace pour assurer la protection contre les rayons de soleil. Pendant les douces périodes ensoleillées, elle constitue un élément essentiel pour le jardin et est d’une disponibilité abondante sur le marché. Toutefois, faire un choix parmi les multiples modèles disponibles n’est pas toujours une tâche facile. De ce fait, il est essentiels de suivre certains conseils afin d’obtenir une tonnelle adaptée à vos besoins et correspondant à votre jardin.

Les différents types de tonnelles

tonnelle en boisCelles en bois

Les tonnelles en bois apportent une touche d’authenticité et de naturel à votre jardin du fait du charme de ce matériau. Pour ce type de tonnelle, le choix est très varié et les modèles diffèrent selon la taille et la forme. Nous aussi quelques différences selon les essences. A cet effet, nous pouvons noter par exemple le cèdre rouge, le châtaignier, le teck, le pin, ou même l’iroko. Grâce à la résistance et à la durabilité dont elles sont sujettes, les tonnelles en bois ont une durée assez conséquente et allant au-delà si elles sont bien entretenues.

Dans le cas où celle-ci ne sont pas traitées depuis la conception en usine, elles nécessitent une prise en main pour un entretien régulier. A cet effet, de nombreux produits d’entretien sont disponibles sur le marché. Il est important de noter qu’un entretien régulier peut permettre de pallier aux problèmes que connaissent les tonnelles en bois, et de ce fait leur tendance à griser avec le temps. Ici, l’installation exige certaines connaissances dans le domaine de la menuiserie, ainsi que les quelques heures à accorder à cet ouvrage. Côté prix, les tarifs diffèrent selon les modèles sur le marché. Toutefois, les tonnelles en bois sont assez coûteuses et il faudrait prévoir à partir de 500 euros pour un mini pavillon conçu avec du bois de bas de gamme.

 

Celles en fer

Les tonnelles en fer sont un type de tonnelle dont le côté élégant et ouvragé offre un espace de toute beauté et à l’abri du soleil dans votre jardin. Elles sont dérivées sous des formes nombreuses allant de rondes à ovales, tout en passant par celles carrées. Toutefois, les dimensions sont parfois réduites. Il est important que l’entretien soit fait de manière régulière en passant un coup de brosse par moment, ou encore passer sur la tonnelle en fer de la peinture contre la rouille après chaque année. Pour entrer en possession de ce type de tonnelle il faudrait disposer d’à partir de 120 euros pour les petits modèles disponibles dans presque toutes les surfaces de bricolage.

Chez les artisans spécialisés dans le domaine de la ferronnerie, les prix peuvent aller jusqu’à plus de 1000 euros. D’autre part, nous notons également la disponibilité de tonnelles en aluminium dont le style est très contemporain. Celles-ci ont les avantages d’être assez légères, résistantes, et ne nécessitant presque pas d’entretien. Malheureusement, c’est un type de tonnelle assez rare sur le marché. Même en dépit de cela, elles sont assez coûteuses et tournent dans 600 euros pour les modèles de base.

 

Les tonnelles pliantes

Les tonnelles pliantes sont un type prêt à être posé. Concernant les modèles en acier, ils sont tout à fait appropriés pour vos pique-niques, ainsi que les réceptions que vous pourriez organiser dans votre jardin. Dans les normes, c’est un modèle livré avec un étui facilitant la mobilité d’un lieu à l’autre. Toutefois les tonnelles pliantes existent en 2 types différents. Pour le type démontable, l’installation est semblable à celle des tentes, et donc par emboîtement des différentes parties. De plus, les monter comme les démonter est une tâche relativement aisée.

On déplore tout de même la durée de vie assez limitée des modèles de base coutant dans les 20 euros. Les tonnelles à ouverture parapluie sont plus simples d’usage. Les installer et les démonter se fait de manière déconcertante. Côté prix, on note une accessibilité très particulière. Il est important de préciser que c’est un élément du jardin, mais qui ne peut rester à l’extérieur tout au long de l’année. Donc, en période de mauvais temps, il serait judicieux de ranger votre tonnelle à l’intérieur.

 

Faire un choix pour votre modèle de tonnelle

Entreprendre le choix d’un modèle de tonnelle, c’est tout d’abord se référer à un tonnelle en fertype de tonnelle dont vous ferez usage de manière permanente pour votre jardin.

Dans un premier temps, il faut noter que la tonnelle en bois est un modèle très abondant sur le marché, mais aussi très apprécié de tous. Elle est proposée dans une très large gamme dont les différences concernent la taille et l’essence dont le cèdre, le teck et le châtaignier sont quelques exemples. La tonnelle en bois se fond naturellement dans le décor et apporte une ambiance assez chaleureuse dans votre jardin. Aussi, elle est très résistante en plus de son rapport qualité/prix qui est meilleur que celui des autres types de tonnelle.

La tonnelle en fer forgé est livrée dans un coloris noir laqué, mais celui-ci peut être changé en fonction de vos goûts et préférences. La possibilité de changer de teintes est facilement envisageable. C’est une tonnelle assez solide que vous pouvez embellir en faisant usage de plantes grimpantes.

La tonnelle en aluminium est un type plus en relation avec la modernité. Sa conception est faite à l’aide d’un matériau de toute légèreté conférant un design de toute beauté. Aussi, cette tonnelle ne demande nullement d’entretien compte tenu de sa durée de vie illimitée.

La tonnelle pliable ou démontable peut être conçue en acier galvanisé, ou encore en aluminium. Sa popularité n’est plus à faire compte tenu de son prix très attractif. En plus de cela, l’installer et la démonter varie selon les besoins de la personne qui la possède.

 

Si l’on doit se pencher sur certains autres critères, nous aurons à noter :

L’essence d’arbre vis-à-vis de la tonnelle bois. A cet effet, le pin et le cèdre sont les essences les plus prisées sur le marché. Pour partir d’un choix plus exotique, il est recommandé de choisir entre le teck et l’iroko.

Le tissu de la tonnelle qui se doit d’être imperméable dans la mesure de pallier aux intempéries comme les averses. Aussi, il est censé opposer une résistance aux rayons ultraviolets. Dans tous les cas, il serait judicieux de faire le choix du polyester à l’acrylique.

La durée de vie de la structure porteuse. L’aluminium oppose une meilleure résiste au fil des années. Toutefois le bois, ou encore le fer forgé seront parfaits si vous vous attelez à prendre correctement et régulièrement soin de votre tonnelle.

La disponibilité en espace sur votre terrasse ou dans votre jardin. Il est important d’être très méticuleux concernant des dimensions de la tonnelle que vous aurez à choisir (longueur, largeur et hauteur). Si elle est trop petite, il vous sera très difficile d’accueillir un grand nombre d’invités. Par contre, si elle est trop grande, elle viendra à empiéter sur le gazon ou encore les parterres.

 

Acheter votre tonnelle

Les tonnelles de jardin sont disponibles dans les magasins de bricolage, sur les plateformes de commerce en ligne, ou encore chez les fabricants spécialisés. On en trouve également dans le domaine de la location. C’est un entreprise dans laquelle s’y connaissent bien les sociétés professionnelles opérant dans l’évènementiel.

Au sujet des prix, les tonnelles les plus attractives sur le marché sont celles en version démontable. Les prix ici démarrent à 75 euros et peuvent aller jusqu’à 500 euros pour les tailles les plus grandes. Pour les modèles à caractère permanent, la tonnelle en bois tourne autour de 200 euros et 2 000 euros, ceci en fonction de l’essence de bois qu’on choisit et des dimensions. Pour les tonnelles en fer forgé ou encore en aluminium, le prix de base est de 400 euros pour les modèles réduits.

 

En clair

La tonnelle qui est un meuble de jardin, permet de faire jouer à notre avantage l’ombrage durant les belles journées d’été. Ceci en nous protégeant des intempéries le reste de l’année. Son côté imperméable lui permet aussi de résister aux rayons ultraviolets. Il est essentiel de noter qu’il existe des tonnelles permanentes, démontables, celles coulées dans le bêton, et même celles maintenues à l’aide de piquets. Pour finir, si vous ne disposez pas d’une tonnelle démontable et qu’en plus de cela elle mesure moins de 20 mètres carrés, il vous faudra effectuer une déclaration de travaux au niveau de votre municipalité. Dans le cas contraire, si elle mesure plus de 20 mètres carrés, vous serez alors obligé d’obtenir un permis de construire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *